L’activité physique après une chirurgie bariatrique

La chirurgie bariatrique en bref

La Haute Autorité de Santé présente la chirurgie bariatrique comme traitement de dernier recours de l’obésité (HAS, 2009). Le nombre annuel d’opérations chirurgicales bariatriques, en France, est passé de 15 000 à 60 000 entre 2006 et 2018.
Les principales techniques utilisées sont la sleeve gastrectomy: restriction par réduction du volume de l’estomac, le by-pass: restriction et malabsorption par réduction de la taille du tube digestif et l’anneau gastrique: restriction par diminution du volume de l’estomac et ralentissement du passage des aliments par pose d’un anneau à la partie supérieure.
Ces modifications de l’appareil digestif permettent une diminution de l’absorption des nutriments provenant de l’alimentation, et donc un déséquilibre de la balance nutritionnelle en faveur d’une perte de poids.
Bien que la chirurgie bariatrique ai pris une place importante dans le traitement de l’obésité, son efficacité à long terme est compromise dans 20–30 % des cas par des reprises de poids. En ce sens, l’activité physique pourrait être une stratégie préventive et/ou curative de ces échecs secondaires.

Importance de la reprise de l’activité physique
Principes généraux

L’explication classique de l’efficacité de l’activité physique dans l’obésité est qu’elle constitue un moyen d’augmenter la dépense énergétique quotidienne, et permet donc de « négativer » la balance énergétique.
Attention: En comparaison avec la chirurgie bariatrique avec laquelle la perte de poids se mesure en dizaine de kilogrammes, l’activité physique a des effets relativement plus faible sur le poids (de l’ordre de quelques kilogrammes). En effet, contrairement aux idées reçues, le sport fait peu maigrir (il faudrait faire du sport à un très haut niveau d’entrainement pour perdre beaucoup de poids).
Par contre, il est bien reconnu que l’activité physique est un excellent moyen de stabiliser sur le long terme les pertes de poids obtenues par diverses stratégies.

L’activité physique après une chirurgie bariatrique:
Le premier mois : reprise progressive de l’activité physique (marche par exemple) + quelques exercices de renforcement musculaire.
Je vous déconseille les baignades, surtout en piscine (à cause du chlore), qui peuvent favoriser une mauvaise cicatrisation de la peau.
Après le premier mois : vous pouvez reprendre n’importe quel sport.
L’activité la plus simple est la marche : trouvez des moments pour marcher chaque jour (descendez des transports en commun une ou deux stations avant l’arrivée, garez vous à quelques kilomètres de votre lieu de travail, prenez l’escalier quand vous avez peu d’étages à monter…).
Achetez un podomètre (petit appareil qui compte les pas, qui se fixe à la ceinture) dans un magasin de sport. Essayez de faire 10 000 à 12 000 pas par jour.
Cette reprise de l’activité physique doit être très progressive. Plus vous perdrez du poids, plus cela vous semblera facile, profitez-en pour augmenter la durée de votre activité physique.
Si vous avez de l’arthrose au niveau des genoux et des hanches, allez à la piscine.

Intérêt du renforcement musculaire

Le renforcement musculaire est un ensemble d’exercices destinés à développer les muscles dans le but d’atténuer la perte, de maintenir ou d’augmenter la force, l’endurance et le volume musculaire.
Durant les premiers mois qui suivent la chirurgie, la perte de poids est élevée. Cependant, cette perte de poids n’est pas uniquement due à une diminution de la masse graisseuse mais également à une diminution de la masse maigre dont une grosse partie de muscle.

Cette diminution de masse musculaire peut induire diverses conséquences. On retrouve notamment:
– Une diminution de la condition physique souvent associée à une sensation de fatigue. Cette sensation freine régulièrement la reprise d’une activité physique.
– Une diminution du métabolisme de base. Ce dernier désigne les besoins énergétiques minimums pour assurer les fonctions de l’organisme :
C’est ce métabolisme basal qui occasionne la plus grande dépense d’énergie dans la journée. Il représente environ 60% de notre dépense énergétique totale journalière. Avec une réduction du métabolisme de base, le risque de reprendre du poids est augmenté.
– Une diminution de la force musculaire.

Pour pallier ces conséquences, le renforcement musculaire doit être pratiqué après la chirurgie. La pratique d’exercices réguliers va permettre d’agir sur notre masse musculaire:
– Diminution de la fatigue.
– On retrouve une bonne condition physique, ce qui permet une plus grande facilité dans les tâches physiques de la vie quotidienne.
– On ré-active notre métabolisme de base, ce qui augmente nos dépenses énergétiques de repos et évite une reprise de poids à long terme.
– On diminue les distensions de la peau au niveau des bras et des cuisses.

En pratique

  • 30 minutes de marche par jour risquent de ne pas être suffisants pour agir sur la masse musculaire. Il faut les compléter par des exercices de renforcement musculaire.
  • 2 séances de renforcement musculaire par semaine suffisent pour obtenir des résultats. Ces deux séances ne doivent pas être effectuées 2 jours de suite mais entrecoupées par des jours de repos.
  • Une séance ne demande qu’une demi-heure. Ce qui correspond à une heure d’exercices par semaine.
  • L’inscription dans une salle n’est pas indispensable. Des exercices spécifiques, appris sous la supervision d’un éducateur sportif peuvent-être réalisés chez soi.

 

0 comments on “L’activité physique après une chirurgie bariatrique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :